Parutions

Jeremy Demay n’a pas froid aux yeux ! Et pourtant …

  • 14/11/2012

Dans la vie, il y a des gens positifs (comme moi) et d’autres hyperpositifs ; L’humoriste Jérémy Demay fait partie de la dernière catégorie.
En effet, l’affiche du spectacle de Laurent Paquin ayant connu un franc succès, l’équipe de «Juste pour rire» m’a rappelé pour faire, cette fois-ci, l’affiche du premier one-man-show de Jérémy Demay. C’est là que j’ai pu goûter à la jovialité de ce grand bonhomme.

Le concept était le suivant: une photo en pleine nature sous un soleil de printemps, illustrant la joie de vivre… Tout un défi en plein mois d’octobre !

Le repérage des lieux était une des clefs de la réussite, car il fallait cadrer le personnage en contre-plongée dans un ciel bleu ensoleillé, le tout en apercevant la cime des arbres en bas de l’image ? Notre choix s’est arrêté sur le Lac des castors, sur le Mont-Royal, car il y a là un déniveler qui ouvre des options. Quant à la lumière, j’ai opté pour apporter un flash autonome, pour avoir un contre-jour tout en ayant la luminosité d’un matin de printemps ensoleillé.



(Photos du MakingOf: © Merryl B. Lavoie)
Rendez-vous fût pris et en un frisquet (et tôt) matin d’octobre (au moins -4 degrés Celsius), l’équipe de «Juste pour rire» nous a rejoints, mes deux assistants et moi, sur le Mont-Royal.
Il faisait vraiment froid et si je ne me retenais pas, je serais tenté de vous dire qu’on s’est rapidement gelé les « coucougnettes » ! Mes doigts ont rapidement souffert de devoir manipuler l’appareil photo, mais c’était bien peu comparé à Jérémy, qui lui devait porter un chandail léger, pour les besoins de ce concept printanier. Mais compte tenu du « jovialisme » inaltérable de cet humoriste, le froid disparaissait instantanément de l’image, mis à part son nez et ses mains qui sont rapidement devenaient rouges, pour ne pas dire violettes, et qu’il suffirait de retoucher par la suite.

Le shoot a duré 2 heures, et franchement, j’avais peur que le froid ait le dessus sur l’humeur de Jeremy. Mais il n’en fût rien, et il a même passé son temps à faire rire toute l’équipe.

Même si j’essaie toujours d’accomplir le plus gros du travail lors de la prise de vue, il reste inévitablement des détails à peaufiner en postproduction. Dans ce cas-ci, ouvrir légèrement un œil qui était légèrement trop fermé, changement de couleur du chandail gris pour du blanc, plus estival, enlever les rougeurs dues au froid et remettre la nature au printemps ….et hop, le tour est joué !

et voici au final ce que ça donne !

Ça vous a plu ? Alors n’hésitez pas à commenter sur ce blog !
Et i vous souhaitez en savoir plus sur Jeremy Demay, allez-donc faire un tour par

1 Comment on Jeremy Demay n’a pas froid aux yeux ! Et pourtant …

  • Jacynthe Richer says:
    25/03/2013 at 20:46

    wow! Super! Celà confirme pourquoi Jérémy est mon humoriste préféré!

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Fields marked with * are required

Suggestion

Soyez avertis de tout nouvel article par courriel

Retrouvez les autres abonnés !