Divers

Comment transformer des employés d’entreprise en « véritables » champions olympiques ?

  • 12/01/2011

Chaque année, depuis maintenant 3 ans, j’ai la chance d’être sollicité par l’entreprise d’Emballages Carrousel, pour réaliser leurs calendrier annuel.
Je profite d’ailleurs de cet article pour remercier Brigitte, de la confiance qu’elle me témoigne depuis ces 3 années.

Ces calendriers se font avec le talent incontestable du de Ève et Bernard, du Studio Gysin, en étroite collaboration avec Brigitte, notre cliente. Le tout ….. dans la joie et la bonne humeur. Car il faut le savoir, ce calendrier est chaque année un heureux évènement pout tous ceux qui y participent, ainsi que tous leur clients qui le reçoivent ! À ce sujet, il est d’ailleurs tout à fait important de souligner à quel point ce genre d’évènement peut-être bénéfique pour une entreprise, notamment par  le sentiment d’appartenance que procurent ce genre d’activité corporative. Et ça, ce n’est pas une théorie, mais bien un constat !

Le thème varie chaque année, mais la ligne directrice est toujours la même: On intègre dans l’image, un produit du catalogue de l’entreprise.

À l’occasion de ma première participation, l’idée avait été de prendre des employées de l’entreprise, et de les transformer en mannequins. Ce qui est fantastique, c’est que ce client me donne tous les moyens nécessaire à ce genre de défi, et donc, on peut vraiment faire de l’excellent travail. Pour ce faire, on avait donc produit un casting au sein de l’entreprise, suivi peu après par 3 journées de prises de vue en studio, et un gros paquet d’heures de post-production pour les retouches « mode » et les effets spéciaux. Le succès de ce calendrier a été sensationnelle, et nous avons tous été surpris de voir ce que l’on était arrivé à faire avec des secrétaires, des comptables, des représentantes …. etc.
Les « gars » de l’entreprise avait été évidemment tout aussi impressionné d’apprendre qu’ils partageaient leurs heures de travail avec de tels talents. Par la suite, nombre d’entre eux demandèrent à avoir la même expérience pour un prochain calendrier !

L’année suivante, le thème avait été bien différent, puisqu’il s’agissait là d’avoir une approche « reportage » en noir et blanc. On avait photographié des scènes reliées à l’utilisation des produits d’emballage utilisés.

Et enfin, cette année, à l’occasion du 40 ème anniversaire de l’entreprise, ce fût au tour des Hommes !

Le thème était le sport, et donc, il s’agissait de les transformer en champions, toujours en utilisant un produit distribué par Carrousel. De la même manière que pour les femmes, nous avons fait un casting au sein de l’entreprise, et le défi était de trouver des volontaires qui seraient crédibles en mimant certains sport, que bien souvent, il n’avaient jamais pratiqué ! À notre grande surprise, alors qu’on pensait que beaucoup seraient gênés de se lancer dans l’aventure, le jour du casting, ça s’est vraiment bousculé au portillon.

Nous avons donc due établir, avec le studio Gysin, une liste des sports possibles, ainsi qu’une liste d’objets qu’il serait intéressant d’intégrer dans les images. Ensuite, Bernard (Studio Gysin) a réalisé de superbes maquettes (que malheureusement on a trop peu l’occasion d’avoir pour travailler à notre époque, puisque que la plupart du temps, elles ont sont remplacées par des montages faits avec du matériel de banque d’images).

Il a été décidé également que tout se fasse en studio, sur fond noir, pour acquérir une unité plus forte dans le concept, mais également aussi pour que le projet puisse se réaliser dans des délais acceptables. Car en studio, on arrive quand même a être bien plus productifs, vu qu’on maitrise presque tout les paramètres.

Une fois de plus, le résultat est absolument remarquable, et je suis toujours aussi médusé de voir ce que l’on peut faire avec des gens qui n’ont jamais mis les pieds dans un studio, devant des flash, un appareil photo et bien du monde qui les scrutent (maquilleuse, styliste, assistants …. etc).

Ce qui a entre autre été passionnant pour moi, au delà des difficultés techniques liés aux effets spéciaux, ça aura été de les guider, de les diriger pour que les mouvements soient justes, mais aussi, pour que l’émotion et les expressions soient vraies…. et je dois dire que ça a été plaisant du début à la fin. J’avais pensé que j’aurai peut-être à en « bousculer » certains, pour sortir ce qu’il fallait, mais finalement, il n’aura été nécessaire que de les stimuler, de leur faire prendre conscience qu’ils étaient capables de faire ce que je leur demandait, et de m’assurer qu’il aient du plaisir à être là.

Techniquement parlant, sans rentrer trop dans les détails, voici quelques petits trucs qui ont participés au succès de ces réalisations:

  • J’ai utilisé des flash qui ont une durée d’éclair particulièrement courte, afin d’être sûr de toujours figer les mouvements.
  • J’ai également utilisé un ventilateur, qui aidait les modèles à se sentir dans l’action.

Alors voilà ce que ça donne, j’espère que vous apprécierez ce travail, à la hauteur de celui que nous avons eu à le réaliser.

Et comme d’habitude ….. vos précieux commentaires sont toujours les bienvenus.

À bientôt ….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Fields marked with * are required

Suggestion

Soyez avertis de tout nouvel article par courriel

Retrouvez les autres abonnés !